Décembre: le cœur des hommes est en solde et le corps des femmes aussi

Article : Décembre: le cœur des hommes est en solde et le corps des femmes aussi
26 décembre 2014

Décembre: le cœur des hommes est en solde et le corps des femmes aussi

C’est le jeu du chat et de la souris, du poseur de lapins et de la doublée*.

A Abidjan, décembre est le mois où le cœur des hommes est en solde et le corps des femmes aussi.

Plus intense que février la saison officielle des amours, décembre reste le mois des bilans. Plus le temps de prendre son temps ou d’attendre le train de l’attachement qui se fait trop lent.

Les hommes clament partout qu’ils ne se laisseront plus avoir par ces femmes qui ne deviennent belles qu’en cette période et réclament une contrepartie pour entretenir cette beauté qu’elle braderait tout de même au plus offrant.

Les femmes jurent qu’elles ne se laisseront plus avoir par ces hommes qui ont passé l’année à profiter de leurs largesses et qui à l’approche des fêtes de fin d’années établiront un climat tendu rien que pour pouvoir s’échapper, le 24 ou le 31 décembre, avec la nouvelle beauté rencontrée au coin de rue.
Celle même qu’ils se défendaient d’avoir avec eux parce qu’ils ne sont pas pour l’attrait de ces moments d’échanges éphémères de fin d’année.

Poulets sans propriétaires*

Ecoutez-les parler, regardez-les agir. Ce que la bouche dit le corps ne suit pas. Sacrées pulsions ! Elles sont trop belles les filles en décembre. Il paraît même que celles qui ne le sont pas feraient exprès.

Ces cœurs d’artichaut attendent ce mois pour laisser éclater plus que jamais leur frivolité.

Alouette, gentille alouette je te plumerais. 

Ecoutez-les parler, regardez-les agir.

Certaines affirment que puisqu’ils se méfient tous en décembre des agissements de leurs dulcinées c’est en novembre que tous les pièges sont posés.
Qu’il soit particulièrement amoureux, que celui qui a les poches vides s’abstienne!
Personne ne veut terminer l’année mal accompagnée.

Avoir une partenaire toute l’année et passer les fêtes seul, ce serait comme économiser pour acheter un cadeau et se faire voler le jour même de l’achat.
Et puis vers qui se tourner pour une étreinte sulfureuse au passage à la nouvelle année?

 

 

Lexique ivoirien

Doublé : personne à qui on a posé un lapin

Poulet sans propriétaire : personne sans attache

Partagez

Commentaires

renaudoss
Répondre

Amusante et belle description de cet imbroglio de fin d'année... qui est propre à tous les pays (d'Afrique?) j'ai l'impression.

yaomariette
Répondre

Oui j'en ai bien l'impression aussi :)

Aboudramane koné
Répondre

Ah bon ma soeur Yao! le poulets sans proprietaires. En tout cas chez nous à Abidjan il y a tout. Abidjan est le plus doux au monde. gbès est mieux que dra..serieusement décembre parait être la traite des femmes, elles sont enragées coimme chauffeur de gbaka le 31 décembre. C'est l'argent qui compte, qu'importe les accidents, les IST. gbès est mieux que dra.

yaomariette
Répondre

LOL mon frère Koné la triste réalité de certain(e)s.

arnaud
Répondre

puis vers qui se tourner pour une étreinte sulfureuse au passage à la nouvelle année?

une étreinte qui payant; financièrement et physiquement pour les hommes et gratuit pour les femmes
de se côté la rien de neuf...................

yaomariette
Répondre

:) Pas vraiment gratuit, les femmes le paient autrement.

arnaud
Répondre

a bon ;de quel manier et le paie ;je suis curieux de le savoir.............

yaomariette
Répondre

Hmm pas forcement en argent comptant plutôt en nature je dirais :)

arnaud

on peu toujours rêvé.................

yaomariette

Et oui lol.

mareklloyd
Répondre

Pas facile du tout hein la go choco!!! Des gens même en viennent à faire des compétitions pour voir qui va marquer le plus de buts. Pas facile du tout. lol

yaomariette
Répondre

Je te le fais pas dire Marek. L'euphorie de la fin d'année fait tourner la tête de certains. Est-ce que la situation est pareille chez toi?

Julien
Répondre

Joli billet, Mariette.
quelle triste réalité !

yaomariette
Répondre

Merci Julien. Vraiment triste réalité.

M.C Agnini
Répondre

J'aime bien cette manière que tu as d'arracher le sourire, et cela de façon détournée, au lecteur. Billet simple et réaliste.
A la suite de tous ces commentaires, je dirai que le 14 Février approche, et ça pourrait être l'occasion pour certaines personnes de solder les comptes :)
Merci Mariette.

yaomariette
Répondre

^_^ merci Stephane ça me fait penser à un titre "Attention danger le 14 février est là!"