Et mon âme s’en alla

Article : Et mon âme s’en alla
30 mai 2014

Et mon âme s’en alla

Et si notre détresse n’était jamais entendue? Et si notre prochain nous regardait sans nous voir et que l’indifférence régissait nos vies, que nous resterait-il?

 

Dans les profondeurs de la tristesse, j’ai trouvé mon âme assise seule,

Égrainant le chapelet de ses malheurs.

L’étendue de ces peurs qui l’étouffent,

Convoyant vers les abysses de l’absence de vie.

 

J’entendais encore le bruit lourd de vos sabots dans les abîmes de mon cœur.

Il dansait encore inlassablement malgré lui,

Suivant le rythme de mes soupirs.

Ce flot de douleur n’emportais toujours pas vos sabots.

 

Je suis à présent à genoux, je ne suis plus que larmes.

Envie d’abandonner ce corps, je ne respire plus.

Mes yeux ne voient plus.

Vous m’avez arraché mon âme!

Vous l’avez vendu sans scrupule au premier démon qui passait.

 

Quand je vous demande pourquoi, vous me répondez malheur!

Je reçois de plein fouet la violence de votre machiavélisme.

Vos cornes déchirent mon auréole.

Je ne m’appartiens plus.

 

Donnez moi une nouvelle peau,

Que je vous vomisse au visage la souillure de votre destruction!

Le gout de l’enfer me brûle la langue.

Ces flammes consument mon corps.

Et mon âme s’en alla.

Partagez

Commentaires

JR (abcdetc)
Répondre

Il nous restera nous même, toujours seul même avec l'autre. Nous même qu'il nous faut apprendre à aimer. Nous même qui parfois parvient à se faire entendre. Et à vivre au delà d'exister...
Nous même qui sais l'illusion mais l'accepte comme réalité.
Un sourire

yaomariette
Répondre

C'est peut être cela le combat de toute une vie...
:)

Osman
Répondre

Douce complainte. Que ton âme te revienne, ma chère.

yaomariette
Répondre

Merci, elle cherche encore la paix...

Aly Badra Coulibaly
Répondre

Dis moi et je te pose la question en écoutant un fou: Tangara la vitesse Goda , comment se retrouver dans les abysses de la sagesse? lol.

yaomariette
Répondre

En suivant la lumière ;)