Skip to main content

Yako Bassam

Aux âmes vaillantes la torpeur n’aura point d’effet.
Le signe de l’unité fera reculer toute forme d’adversité.
Les cris et la désolation semés ne feront que triompher l’amour.
Terreur et panique propagées en plein jour.

Au nom de quoi, au nom de qui ?

Hier nous étions atterré, déposséder de nos vies innocentes.
L’humanité perdait tout son sens.

Au nom de quoi, au nom de qui?

La brise maritime ne nous berce plus de douceur.
Elle emporte avec elle toute notre douleur.
Nous avons couru pris au piège de la mort.
Comme le ressac de la mer nous allons et venons encore.

Frappé mais toujours plus vivant.
Nous continuerons de travailler unis dans la discipline.

Bassam, je pose mes mots sur ton cœur blessé.
Le Monde, je pris pour toi.

 

*yako: exprime la compassion dans le langage ivoirien

The following two tabs change content below.
yaomariette
Programmeuse de formation, blogueuse par passion, je pose mon regard extérieur sur les événements qui touchent de près ou de loin mon environnement.
yaomariette

yaomariette

Programmeuse de formation, blogueuse par passion, je pose mon regard extérieur sur les événements qui touchent de près ou de loin mon environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.